Les grandes tendances d'Expopharm 2019 - L’ordonnance électronique en ligne de mire

Les grandes tendances d'Expopharm 2019L’ordonnance électronique en ligne de mire

07.10.2019

En septembre 2020, toutes les pharmacies allemandes devront être prêtes à recevoir et honorer des ordonnances électroniques, dont le lancement officiel est prévu dans les premières semaines de 2021. L’édition 2019 du salon Expopharm, à Düsseldorf, a donc été largement consacrée aux équipements télématiques, mais aussi plus globalement aux évolutions numériques qui attendent les pharmaciens Outre-Rhin.

  • Expopharm

Les normes et les exigences liées à l’ordonnance électronique ont été développées par le groupement « Gematik », qui réunit toutes les professions et organismes de santé concernés. Son lancement se fera parallèlement à la mise en place de nouveaux services numériques, dont les dossiers de suivi pharmaceutique. De plus, les pharmaciens doivent renforcer leur attractivité et leurs liens avec leur patientèle, occasionnelle ou régulière, afin de mieux contrer les offensives des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires