Une communication à l'Académie de pharmacie - L’innovation et l’avenir de la pharmacie

Une communication à l'Académie de pharmacieL’innovation et l’avenir de la pharmacie

Didier Rodde
| 07.10.2019

Notre confrère Guillaume Nebout, directeur des partenariats internationaux d’Alliance Boots, vient de présenter devant l’Académie de pharmacie quelques développements en cours, notamment dans le monde anglo-saxon, qui font réfléchir sur ce qui pourrait devenir une réalité quotidienne dans un avenir plus ou moins proche.

Guillaume Nebout a identifié plusieurs grands axes concernant des services innovants, susceptibles selon lui d’impliquer le pharmacien. Le premier concerne une nouvelle gestion des bases de données liées à la santé, qui sont déjà considérables, dont certaines sont liées à l’activité du pharmacien, comme les stocks, les commandes grossistes, les données patients, les prescriptions, les chiffres sur l’OTC…

On peut penser que dans un avenir proche l’arrivée de nouveaux types de données...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires