Premiers recours non programmés à l’officine - Vous le faites tous les jours, faites-le savoir !

Premiers recours non programmés à l’officineVous le faites tous les jours, faites-le savoir !

Mélanie Maziere
| 30.09.2019

L’URPS pharmaciens d’Île-de-France lance une grande enquête sur les premiers recours non programmés réalisés à l’officine et appelle tous les Franciliens à participer. Le but ? Évaluer l’importance de cette contribution afin de la valoriser et de faire reconnaître le rôle incontournable du pharmacien.

Confortée dans sa vision du pharmacien de demain par les orientations de Ma Santé 2022 et les dernières annonces du Plan urgences, l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) pharmaciens d’Île de France souhaite quantifier les premiers recours non programmés réalisés tous les jours par les officines franciliennes. Soutenue par l’agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France, elle a lancé, depuis le mois d’août, une grande enquête en ligne auprès des équipes officinales. « ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 12

Partenaires