Amylose cardiaque - Les pharmacies d’officine ne peuvent plus délivrer Vyndaqel

Amylose cardiaqueLes pharmacies d’officine ne peuvent plus délivrer Vyndaqel

Pascal MARIE
| 16.09.2019

Depuis un décret paru le 3 septembre, Vyndaqel ne peut plus être délivré par les pharmacies d'officine aux patients atteints d'amylose cardiaque. Officiellement entérinée, la recommandation temporaire d'utilisation (RTU) réserve désormais ce médicament au secteur hospitalier, pour la prise en charge de cette pathologie.

Attendu depuis des mois, l'arrêté modifiant les conditions d'accès à Vyndaqel (tafamidis), dans le cadre du traitement de l'amylose cardiaque à transthyrétine (ATTR), a finalement été publié au « Journal officiel » du 28 août. Paru dans la foulée, le 3 septembre, un décret entérine sa recommandation temporaire d'utilisation (RTU) pour une durée de 3 ans.

Désormais, Vyndaqel est uniquement disponible en rétrocession hospitalière, pour la prise en charge...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
entretiens pharmacie

Les entretiens pharmaceutiques payés « au fil de l’eau » dès 2020

Les syndicats de la profession ont emporté une victoire hier en obtenant la suppression de la rémunération sous ROSP pour les entretiens AVK, AOD, asthme et les bilans partagés de médication. Cette disposition s'applique... 2

Partenaires