À Paris, le VIH recule-t-il ?

À Paris, le VIH recule-t-il ?

Charlotte Demarti
| 10.09.2019
  • sida VIH

Dans la capitale, alors que le nombre de dépistages du VIH a augmenté, le nombre de nouveaux diagnostics positifs est en baisse. Cette évolution favorable est attribuée à une amélioration du dépistage et du recours au traitement préventif PrEP.

Alors que le nombre de dépistages du VIH a augmenté de 8 % en Île-de-France entre 2015 et 2018 (passant de 493 600 à 533 770), le nombre de nouveaux diagnostics de séropositivité a diminué de 16 %. En effet, en 2018, 906...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
euros

Tous les entretiens seront payés avant fin septembre

À l'occasion d'un point presse hier, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) annonce que l'assurance-maladie s'est engagée à payer tous les entretiens pharmaceutiques et bilans partagés de médication encore en souff... Commenter

Partenaires