Le plan « urgences » ne calme pas la crise

Le plan « urgences » ne calme pas la crise

Marie Bonte
| 10.09.2019
  • Agnes Buzyn

Après six mois de bras de fer entre le gouvernement et les services d’urgences en grève, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a proposé une refonte du système des urgences, dotée d’un budget de 750 millions d’euros. Mais cette annonce n'a pas calmé pas la colère des soignants qui l'accusent de ne pas répondre à leurs revendications sur l'emploi.

C’est en douze propositions allant de l’admission directe pour les personnes âgées à l’élargissement des compétences des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
euros

Tous les entretiens seront payés avant fin septembre

À l'occasion d'un point presse hier, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) annonce que l'assurance-maladie s'est engagée à payer tous les entretiens pharmaceutiques et bilans partagés de médication encore en souff... Commenter

Partenaires