À la Une - L’Ordre veut soigner sa communication

À la UneL’Ordre veut soigner sa communication

Marie Bonte
| 04.07.2019

Maître mot du nouveau mandat que vient d’entamer Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, le soin porté à communication semble le passage obligé d’une instance ordinale en quête de reconnaissance auprès de la profession.

  • ordre

En acceptant de poursuivre sa mission en tant que présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), Carine Wolf-Thal, élue le 1er juillet, a bien conscience qu’elle doit relever un enjeu majeur : renforcer la cohésion et intensifier la communication entre les sept sections qui composent l’Ordre des pharmaciens et, au-delà, avec les quelque 74 115 pharmaciens inscrits*.

Fréquemment interrogé sur sa finalité, l’Ordre doit aujourd’hui sortir du bois. Les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires