Impuretés supposées dans la nouvelle formule - Lévothyrox : l’AFMT revient à la charge

Impuretés supposées dans la nouvelle formuleLévothyrox : l’AFMT revient à la charge

Charlotte Demarti, Mélanie Maziere
| 04.07.2019

L’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) réclame une « expertise scientifique indépendante » pour identifier de supposées impuretés dans le Lévothyrox nouvelle formule. Le Laboratoire Merck KGaA déplore ces attaques renouvelées et sans preuve scientifique. L’agence du médicament a déjà procédé à quatre analyses qui toutes ont confirmé la conformité de la formulation.

  • levothyrox

Pour l’AFMT, les effets indésirables rencontrés par certains patients sous Lévothyrox ne peuvent reposer uniquement sur un déficit de communication, un effet nocebo ou d’autres causes concomitantes. Alors elle cherche. À plusieurs reprises, l'association a cru avoir trouvé. Du butylhydroxytoluène (BHT) dans la nouvelle formule ! Des nanoparticules de métaux lourds ! De la lévothyroxine de forme dextrogyre et un sous-dosage du principe actif ! Des hypothèses invalidées par...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacie

À la Une Activité officinale : le calme après la tempête

Après avoir connu deux vagues records correspondant l'une à l'afflux de demandes de paracétamol et de renouvellement d'ordonnances, l'autre à des prescriptions insolites en hydroxychloroquine, l'activité officinale est en chute libre depuis dix jours. Comment faire face à cette situation inédite sans trop de casse ? Commenter

Partenaires