À la Une - Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ?

À la UneCongés d'été : où sont passés nos remplaçants ?

Mélanie Maziere
| 24.06.2019

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté.

  • emploi

Titulaire à Alençon (Orne) depuis 2011, Isabelle B. est sur le point de jeter l’éponge. Depuis le mois de janvier, elle cherche le pharmacien qui pourra la remplacer pendant ses vacances d’été. Les annonces passées auprès de ses grossistes-répartiteurs n’ont rien donné, pas plus que le bouche-à-oreille ou la diffusion sur Facebook. « Au début je cherchais un remplacement aux dates de vacances de mon conjoint, j’ai rapidement élargi la recherche de juin à septembre. Je paye les frais...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires