À la Une - Indus : bientôt la fin d’une injustice ?

À la UneIndus : bientôt la fin d’une injustice ?

Marie Bonte
| 20.06.2019

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie.

  • montage

Aérosols, bandelettes, mais aussi, et surtout, médicaments chers… Nombre de prescriptions donnent lieu à une mauvaise surprise, six mois, voire un an après leur dispensation… Les actions de l’assurance-maladie visant la récupération d’indus sont vécues comme une injustice par ceux qui estiment le plus souvent faire les frais de prescripteurs peu rigoureux ou mal informés. Christophe Koperski, président de la commission convention et systèmes d'information de la Fédération des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires