Substances psychoactives : le mésusage touche aussi les seniors

Substances psychoactives : le mésusage touche aussi les seniors

Charlotte Demarti
| 14.06.2019
  • mdc

Benzodiazépines, opiacés, ou encore kétamine, cannabis, poppers… En France, l’usage abusif de psychotropes n’épargne pas les 65 ans et plus.

En France, l’abus de psychotropes est en train de se diversifier, à la fois en termes de substances utilisées, mais aussi de type d’utilisateurs. En effet, le mésusage ne concerne plus uniquement les adolescents et les jeunes adultes : il touche aussi les personnes âgées, avec des conséquences parfois graves pour la santé, selon une étude...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires