À la Une - Le conseil pharmaceutique fait sa révolution

À la UneLe conseil pharmaceutique fait sa révolution

Marie Bonte
| 03.06.2019

Relistages des codéinés en 2017 et du flurbiprofène en mai dernier, menace sur les vasoconstricteurs décongestionnants, et surveillance renforcée sur l'ibuprofène… Peu à peu, les stars du conseil officinal disparaissent en coulisse, laissant le pharmacien quelque peu démuni. Rien d’étonnant alors que, dans ce contexte, la dispensation protocolisée apparaisse comme la planche de salut des officinaux dans leur rôle d'acteurs de premier recours.

  • co

Fin mai, ce fut au tour des pastilles de Strefen (flurbiprofène) de passer sous ordonnance. Avant elles, la prescription obligatoire avait frappé, il y a deux ans, les sirops codéinés et tout autre produit contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l'éthylmorphine ou de la noscapine. Ce nouveau listage prive une fois de plus les pharmaciens d’un pan de leur arsenal thérapeutique. Sans compter la vigilance renforcée de l'ANSM sur la pseudo-éphédrine et autres vasoconstricteurs à...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires