Les chimiothérapies trop souvent sous-dosées

Les chimiothérapies trop souvent sous-dosées

Didier Rodde
| 09.05.2019
  • chimio

Les conclusions d'une analyse réalisée à l’Institut Curie plaident en faveur d’une réévaluation des doses de certains anticancéreux, qui seraient trop souvent sous-estimées en raison d'une surestimation des effets indésirables rapportés lors des essais de phase 1.

Comme on le sait, la réponse à la chimiothérapie anticancéreuse est dose-dépendante. Or l’analyse de 51 essais de phase 1, dont les résultats ont été publiés le 8 mai dans le « New England Journal...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
emploi

À la Une Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ? Abonné

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté. Commenter

Partenaires