Délivrance des AAD dans l'hépatite C - Une garantie de paiement nécessaire

Délivrance des AAD dans l'hépatite CUne garantie de paiement nécessaire

Mélanie Maziere
| 29.04.2019

La France relève le défi d’éradiquer l’hépatite C d’ici à 2025. Pour y parvenir, l’Association française pour l’étude du foie (AFEF) recommande d’universaliser la prescription, la délivrance et le dépistage. À ce jour, seule la délivrance a été simplifiée avec la mise à disposition de traitements à l’officine.

La révolution des antiviraux à action directe (AAD) dans l’hépatite C n’est plus à démontrer. Depuis l’arrivée remarquée de Sovaldi (sofosbuvir) en France en 2014, d’autres AAD ont été mis sur le marché. Depuis 2016 l’hépatite C est considérée comme une affection longue durée (ALD) et à ce titre est prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Depuis 2017, tous les patients peuvent accéder à ces médicaments et bénéficier de la prise en charge collective.

En mars 2018,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires