Pharmacies du commerce coopératif et associé - Une croissance trois fois supérieure à la moyenne

Pharmacies du commerce coopératif et associéUne croissance trois fois supérieure à la moyenne

Marie Bonte
| 18.04.2019

Le secteur de la pharmacie représente aujourd’hui 10 % du poids du commerce coopératif et associé dont il partage les atouts comme les faiblesses.

Près d’un commerce sur trois exerce aujourd'hui sous la bannière du commerce coopératif et associé. Ces commerçants indépendants, qui ont fait le choix d’être actionnaires de leur groupement, font preuve d’un dynamisme supérieur à la moyenne. Leur chiffre d’affaires progresse de 3,1 % en 2018 alors que le commerce de détail français subit une croissance à 0. Les pharmacies affiliées à l’un des sept groupements adhérents de la FCA (1) font même mieux. Avec une hausse de 3,41 ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 13

Partenaires