Le monde aujourd'hui - Le désordre est aussi dans les têtes

Le monde aujourd'huiLe désordre est aussi dans les têtes

Richard Liscia
| 15.04.2019

Comme si la politique en France n'était pas devenue un hideux salmigondis, les oppositions ont trouvé un nouveau cheval de bataille : la privatisation partielle d'Aéroports de Paris prévue par le gouvernement. Une campagne pour un référendum sur le sujet est lancée.

  • Le désordre est aussi dans les têtes

Nous sommes nombreux à être étonnés de l'idée de nos gouvernants de privatiser partiellement Aéroports de Paris. Il nous semblait que l'expérience faite avec les autoroutes était concluante : une vache à lait pour de grands groupes, des tarifs en constante augmentation. D'autant que, pour ADP, la perplexité vient de ce qu'il s'agisse d'un joyau de la République. Une affaire qui marche bien et qui a quand même une importance stratégique. Est-il prudent de confier à des sociétés, peut-être...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires