La FSPF veut des prescriptions en DCI

La FSPF veut des prescriptions en DCI

Mélanie Maziere
| 15.04.2019

L'obligation de prescrire les médicaments biosimilaires en nom de marque associé à la DCI empêche toute marge de manœuvre par le pharmacien. Bien que la substitution des médicaments biologiques ne soit pas encore possible, la FSPF prend les devants.

Auditionnée mardi par la commission des Affaires sociales du Sénat, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a proposé aux sénateurs d'ajouter un nouvel amendement au projet de loi santé défendue par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Validé en première lecture le 26 mars dernier à l'Assemblée nationale et désormais entre les mains des sénateurs, ce projet de loi pourrait en effet recevoir un amendement demandant que la prescription des biosimilaires soit...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires