Fraudes à la Sécurité sociale - Deux pharmaciens nîmois mis en cause

Fraudes à la Sécurité socialeDeux pharmaciens nîmois mis en cause

Guillaume Mollaret
| 15.04.2019

Un couple de pharmaciens, soupçonné par la CPAM et la justice d'avoir perçu indûment plus de 800 000 euros, a été placé en garde à vue puis relâché.

Un couple de pharmaciens exerçant à Nîmes (Gard) a été entendu par les enquêteurs de la division économique et financière de la police judiciaire de Montpellier. Leur garde à vue a duré toute la journée, de 8 heures à 20 heures. Elle se tenait dans le cadre de leur arrestation suite à la perquisition, le matin même, de leur officine située tout près du Palais de justice, en plein centre-ville de la Rome française.

Cette opération coup de poing, et pour le moins...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
entretiens pharmacie

Les entretiens pharmaceutiques payés « au fil de l’eau » dès 2020

Les syndicats de la profession ont emporté une victoire hier en obtenant la suppression de la rémunération sous ROSP pour les entretiens AVK, AOD, asthme et les bilans partagés de médication. Cette disposition s'applique... 2

Partenaires