À la Une - L'automédication à la recherche d'un second souffle

À la UneL'automédication à la recherche d'un second souffle

Mélanie Maziere
| 21.03.2019

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins.

  • OTC

C’est un marché sans réelle définition, aux contours flous, qu’il n’est pas simple d’appréhender. Sans même parler de son nom de baptême qui laisse à penser que les patients se débrouillent seuls. « L’automédication est un comportement d’autosoins sans prescription médicale au moyen d’un médicament, adapté et autorisé à cette fin, assisté du conseil ou du contrôle d’un pharmacien. Un comportement difficile à traduire en chiffes », souligne l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
baisse

ROSP générique : pour la FSPF, le compte n’y est pas

Les pharmaciens toucheront cette année en moyenne 2 213 euros de moins au titre de la ROSP générique. Un effondrement jugé inacceptable par la FSPF. Le paiement de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la... 5

Partenaires