Histoire de la pharmacie - Carle Gessard (1850-1925), le petit protégé de Pasteur

Histoire de la pharmacieCarle Gessard (1850-1925), le petit protégé de Pasteur

Julie Chaizemartin
| 21.03.2019

Comme beaucoup de pharmaciens dont les compétences n’ont pas été reconnues de leur vivant, Carle Gessard mourut dans l’indifférence, laissant pourtant derrière lui le nom du « bacille pyocyanique », mais aussi celui de Pasteur, le seul qui le prit au sérieux.

  • Histoire

Dans toutes les communautés, et de surcroît les corporations, les jalousies et les luttes intestines sont monnaie courante. Carle Gessard, jeune pharmacien discret et modeste, sorti major de sa promotion du Val-de-Grâce, en fit les frais plus qu’aucun autre lorsqu’un beau jour, à force de recherches persévérantes, il réussit enfin à isoler un féroce bacille qu’il avait pu observer dans la couleur bleue du pus de certaines plaies. Étonnamment, cette découverte importante qu’il porta à la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament à l'unité

Dispensation à l’unité : feu vert des députés

La délivrance des médicaments à l’unité a été adoptée par les députés le 13 décembre. Le gouvernement s’engage à consulter les pharmaciens préalablement à la rédaction des décrets d’application. La dispensation à l’unité sera... 11

Partenaires