Aux sources du marketing - L’épopée des Pilules Orientales

Aux sources du marketingL’épopée des Pilules Orientales

Denis Durand de Bousingen
| 11.03.2019

Inventées en 1886 par un pharmacien parisien, François Buisson, les « Pilules Orientales » promirent aux femmes, pendant plusieurs décennies, des seins de rêve et des poitrines parfaites. À travers l’histoire de cette préparation officinale, les historiens Cécile Raynal et Thierry Lefebvre retracent une épopée où la pharmacie se mêle étroitement à ce que l’on appellerait de nos jours le marketing et la communication.

  • pilules orientales

Propriétaire d’une officine rue Montmartre, à Paris, François Buisson se passionne tout particulièrement pour la beauté des femmes : il élabore pour elles de nombreuses spécialités, avant de céder, en 1897, sa pharmacie à un jeune confrère, Jules Ratié.

À cette époque, la femme se doit de « projeter en avant ses appâts généreux ennuagés de dentelles », tandis que le « manque de gorge » est presque considéré comme une anomalie. Avec leur appellation évoquant...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires