Le monde aujourd'hui - Les virtuoses de la fiscalité

Le monde aujourd'huiLes virtuoses de la fiscalité

Richard Liscia
| 11.02.2019

Comme chaque année, la Cour des comptes a rendu son rapport, qualifié de sévère par la presse, ce qui n'étonne jamais personne. La Cour, en effet, doute que le gouvernement puisse réduire le déficit budgétaire et l'endettement, alors qu'il est contraint d'augmenter la dépense publique à la suite de la crise sociale induite par le mouvement des gilets jaunes et qu'il cherche désespérément de nouvelles recettes.

  • Les virtuoses de la fsicalité

Le déficit va certainement dépasser les trois pour cent cette année. Les avantages accordés aux gilets jaunes sont chiffrés entre dix et douze milliards, dont le montant n'est pas prévu par la Loi de finances de 2019. Du coup, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire et, plus particulièrement celui des Comptes publics, Gérald Darmanin, envisagent de créer de nouveaux impôts. M. Darmanin, par ailleurs ministre actif et efficace, semble tout aussi dynamique quand il doit taxer que...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires