Recrudescence d'ordonnances falsifiées dans les Pays de la Loire

Recrudescence d'ordonnances falsifiées dans les Pays de la Loire

Mélanie Maziere
| 07.02.2019
  • Ordonnance

« Dans le doute, faites le 17 ! » C'est le message tweeté par la police nationale de la Mayenne à l'intention des pharmaciens, après avoir constaté une recrudescence d'ordonnances frauduleuses présentées dans des officines de la région des Pays de la Loire.

Le mardi 29 janvier, dans l'après-midi, les policiers de la Mayenne ont interpellé deux hommes à Laval. L'un avait tenté d'obtenir des médicaments en présentant une ordonnance falsifiée dans une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
chute cheveux

Risques du finastéride 1 mg : une fiche à remettre aux patients

Les pharmaciens devront remettre une fiche d'information lors de la délivrance de finastéride 1 mg pour la chute des cheveux afin d’avertir les patients sur les effets secondaires, notamment sexuels et psychiques, de ce... 3

  • À la UneCe qui vous attend en 2020

    Abonné
    page 2

    Nouvelles règles du non substituable (NS), TROD angine, substitution des spécialités dites hybrides, ou encore apparition de la... Commenter

  • MiracleUne vie, moins 6 heures

    Abonné
    coeur

    Crier au miracle, ce n'est pas très sérieux, me direz-vous. C'est pourtant ce qu'inspire l'aventure médicale récemment vécue par Audrey... Commenter

  • HumeurQuand passe la justice

    Abonné

    Jean-Luc Mélenchon a accueilli le jugement d'un tribunal correctionnel qui le condamne à trois mois de prison avec sursis en accusant à son... Commenter

Partenaires