À la Une - Gilles Bonnefond : « la marge est stabilisée »

À la UneGilles Bonnefond : « la marge est stabilisée »

Christophe Micas
| 28.01.2019

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) organise ce mercredi 30 janvier ses 11es Rencontres. À la veille de ce rendez-vous annuel, son président, Gilles Bonnefond, s’exprime sur les sujets qui ont animé le début de l'année et qui seront au cœur de cette journée.

  • Bonnefond

Le Quotidien du pharmacien.- Quel bilan économique tirez-vous de la première année de la nouvelle rémunération issue de l’avenant n° 11 ?

Gilles Bonnefond.- Les chiffres de l’année complète ne sont pas encore définitifs. Ce que l’on peut dire déjà, c’est que le nouveau mode de rémunération mis en place au début de l’année 2018 a permis de stopper la terrible perte de marge qui avoisinait les 150 millions d’euros chaque année. La marge est désormais stabilisée : sur les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires