70 % des pharmacies parisiennes refusent de délivrer des TSO

70 % des pharmacies parisiennes refusent de délivrer des TSO

Mélanie Maziere
| 05.11.2018
  • Pharmacie

Selon un testing réalisé par l'Association des usagers de drogue (ASUD), 70 % des pharmacies parisiennes refusent de délivrer des traitements substitutifs aux opiacés (TSO).

On savait que des pharmaciens refusaient de dispenser les substituts à l'héroïne, certains l'ont même affiché en toutes lettres il y a quelques mois (lire notre article « abonné »), entraînant le dépôt de trois plaintes de la part d'un centre de soins en addictologie et une convocation devant le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
USPO

Rémunération : l'USPO espère repasser dans le positif d'ici à deux ans

Le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), chiffres Pharmastat à l'appui, se félicite des résultats de la réforme de la rémunération des pharmaciens sur les dix premiers mois de l'année. Intarissable... 9

Partenaires