Le monde aujourd'hui - Le retour du ras-le-bol fiscal

Le monde aujourd'huiLe retour du ras-le-bol fiscal

Richard Liscia
| 29.10.2018

On parle du pouvoir d'achat comme de la météorologie : il y a le froid chiffré et le froid  « ressenti ». De toute évidence, nos concitoyens ne croient pas que leur pouvoir d'achat augmente ou va augmenter, alors que le gouvernement insiste sur les mesures contenues dans le projet de budget et qui prévoient de remettre six milliards d'euros dans leur poche.

  • Pouvoir d'achat : une forme d'imposture

Ce malentendu n'est pas nouveau, mais les pouvoirs publics, dans cette querelle, se sont montrés particulièrement maladroits. La vérité est pourtant simple à exposer. L'État, ce n'est pas nouveau, a besoin d'argent pour boucler un budget qui sera de toute façon déficitaire de 2,8 % du produit intérieur brut. Comme il vient de diminuer la taxe d'habitation, il estime avoir accompli un exploit. Il l'a fait, mais les maires désargentés sont libres de ne pas appliquer sa décision et 20 % des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
plfss

À la Une Des missions en plus, de l'argent en moins Abonné

Feuille de route du système de santé pour la prochaine année, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020 a été adopté par l’Assemblée nationale le 3 décembre. Il contient quelques avancées notables pour l’exercice officinal dans un cadre budgétaire qui demeure, une fois de plus, très contraint. 4

Partenaires