Valsartan : les spécialités rappelées ne peuvent être ni dispensées, ni facturées

Valsartan : les spécialités rappelées ne peuvent être ni dispensées, ni facturées

Mélanie Maziere
| 16.10.2018
  • Pharmacien

Alors que le site chinois ayant fabriqué du valsartan contenant des impuretés est interdit de production et que deux fabricants indiens sont dans le viseur de l'agence européenne du médicament, l'Ordre des pharmaciens rappelle aux confrères que toute spécialité faisant l'objet d'un rappel ne peut être ni dispensée, ni facturée.

C'est pourquoi Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens (CNOP) insiste auprès des confrères pour qu'ils vérifient...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires