De l'offre de soins à l'offre de services - Les libéraux de santé réclament des moyens

De l'offre de soins à l'offre de servicesLes libéraux de santé réclament des moyens

Loan Tranthimy
| 11.10.2018

Regroupement, nouvelles missions : réunis lors de leur journée de rentrée, les cadres du Centre national des professions libérales de santé (CNPS) se disent prêts à accompagner la stratégie de transformation du système de santé. À condition d'en avoir les moyens.

  • MEDECIN PHARMACIEN

Les libéraux de santé sont dans les starting-blocks.

Après le plan santé d'Emmanuel Macron, le chef de file du CNPS, qui regroupe 22 syndicats représentatifs, s'est montré à la fois offensif et ferme. « Les libéraux veulent croire aux nouvelles organisations prônées par le plan santé, on sera force de propositions à condition que les moyens soient au rendez-vous et que l'indépendance des libéraux ne soit pas diluée dans un système de rémunération diversifiée où le forfait...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires