Vif débat au congrès de la FIP - Faut-il bannir l’homéopathie des pharmacies ?

Vif débat au congrès de la FIPFaut-il bannir l’homéopathie des pharmacies ?

Denis Durand de Bousingen
| 10.09.2018

Le congrès de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP) a été le cadre d'un débat tendu entre partisans et adversaires de l'homéopathie.

« Les pharmacies devraient cesser de vendre des médicaments homéopathiques », ont estimé 62 % des pharmaciens ayant participé à un atelier sur « le grand débat de l’homéopathie » organisé mardi dernier lors du congrès de la FIP à Glasgow. Cette dernière sera amenée à se prononcer, de manière officielle cette fois, sur ce sujet dans les mois à venir.

Cette « motion » n’a pas en soi de valeur statistique, puisque seuls les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires