Tourisme - En Val de Loire - Flâneries angevines

Tourisme - En Val de LoireFlâneries angevines

Pascal Thomeret
| 28.06.2018

D'Angers à Saumur, de Baugé à Doué-la-Fontaine, l'Anjou se laisse découvrir au gré de ses vignobles, ses châteaux (pas moins de 1 200 !) et ses villages troglodytiques, avec ses paysages aux courbes douces au long d'une Loire sauvage.

  • Château d'Angers
  • Château de Brissac
  • Loire
  • Manoir de la Groye
  • Hôtel-Dieu

Située entre les deux rives de la Maine, Angers est la porte d'entrée idéale pour un voyage en Anjou. Cité florissante de la Renaissance, la capitale régionale abrite les murailles de la massive forteresse médiévale du bon roi René (1409-1480), dernier des ducs d'Anjou. Colosse de granit et de schiste, le château sert d'écrin à un trésor, la tenture de « l'Apocalypse » commandée en 1375 par Louis 1er d’Anjou, longue de 140 mètres. Au hasard des ruelles étroites...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. Commenter

Partenaires