Un prion humain artificiel voit le jour

Un prion humain artificiel voit le jour

Charlotte Demarti
| 11.06.2018
  • Prion

Pour la première fois, un prion humain et pathogène a été synthétisé en laboratoire. Il pourrait permettre de mieux comprendre la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) et de trouver les moyens de la traiter.

Des chercheurs américains ont synthétisé le premier prion humain artificiel, une découverte rapportée dans un article de la revue « Nature communications ». « C’est un tournant décisif », déclare Jiri Safar, professeur à l’université Case Western Reserve ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
décryptage

À la Une Le Plan santé décrypté Abonné

Emmanuel Macron a fixé trois engagements prioritaires pour sa réforme baptisée « Ma Santé 2022 ». Ce plan pour réorganiser les soins en France entend placer le patient au cœur du système, mieux articuler la relation ville-hôpital et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. 1

Partenaires