Contraception d’urgence : peut-on refuser de la délivrer à un homme ?

Contraception d’urgence : peut-on refuser de la délivrer à un homme ?

Marie Bonte
| 08.06.2018
  • Contraception urgence

L’attitude d’une pharmacienne qui avait refusé à un père une contraception d’urgence pour sa fille a fait le tour du net. Toutefois, rappellent les instances de la profession, cet acte est pratiqué chaque jour par des milliers de pharmaciens dans le respect des bonnes pratiques.

Après le cas des pharmaciens parisiens dénoncés par Act Up pour refuser de délivrer des Stéribox (voir article notre article « abonné »), la profession est à nouveau pointée du doigt. La...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires