Près de six millions de Français manquent de généralistes - Médecins : une démographie en trompe-l’œil

Près de six millions de Français manquent de généralistesMédecins : une démographie en trompe-l’œil

Mélanie Maziere
| 14.05.2018

Si le nombre total de médecins a augmenté en quatre ans, la hausse n’est pas homogène et les effectifs des généralistes stagnent. Dans son dernier « Études et résultats » de mai, la DREES dévoile que près de 5,7 millions de personnes résidaient, en 2016, dans une commune sous-dense en médecins généralistes.

  • panneau

Au global les chiffres sont encourageants. La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) constate que 10 000 médecins de plus exercent en France depuis 2012, soit une augmentation de 4,5 % à 226 000 médecins*. Mais ce sont surtout les spécialistes et les hospitaliers qui voient leur population augmenter. Les généralistes stagnent à un effectif de 103 000 (+0,7 %), tandis que les spécialistes progressent de 7,8 % à 124 000 ; les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires