Le monde aujourd'hui - Les raisons du bras-de-fer

Le monde aujourd'huiLes raisons du bras-de-fer

Richard Liscia
| 23.04.2018

La convergence des luttes est peut-être un vœu pieux, mais l'addition des crises, universités, SNCF, électricité, Air France, Notre-Dame-des-Landes, traduit des mécontentements multiples et entraîne de graves désordres. Pourquoi le pouvoir s'en tient-il à la lettre de son programme et n'offre-t-il pas de concessions aux syndicats et au public  ?

  • Les raisons du bras-de-fer

La plupart des observateurs se livrent à des analyses littéraires ou psychologiques sur la bataille engagée par Emmanuel Macron et la CGT. Elle apparaît effectivement comme l'affrontement de deux obstinations irréductibles. Le président et le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, estiment tous les deux qu'ils abordent un tournant historique de la vie sociale de ce pays. Le premier a décidé, de toute évidence, le lieu et la date du combat : la SNCF maintenant. Le second a en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires