La FSPF dénonce une érosion de la marge

La FSPF dénonce une érosion de la marge

Marie Bonte
| 20.04.2018
  • Rémunération

La FSPF, non-signataire de l’avenant n° 11, affirme que le premier trimestre se solde par un différentiel de 27,6 millions d'euros par rapport aux promesses des signataires, l’assurance maladie et l’USPO.

La bataille de chiffres s’intensifie entre les deux syndicats représentatifs de la profession, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Après que l’USPO a publié hier le premier bilan...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires