Histoire de la pharmacie - Résines d’Orient, fumigations d’Occident

Histoire de la pharmacieRésines d’Orient, fumigations d’Occident

Julie Chaizemartin
| 22.03.2018

Sous la dynastie des Qing, dans la Chine impériale, l’encens avait le statut de bien d’État. Fumées de rituels religieux et de cérémonies officielles, mais aussi vapeurs thérapeutiques. Comme le présente une exposition au musée Cernuschi à Paris, la Chine et l’encens, c’est une tradition millénaire. Mais qu’en est-il des pratiques de fumigations en Occident ?

  • bains turco-romains
  • femme parfumant
  • brûle-encens
  • thrumb
  • Pin Mugho

Camphre, benjoin, ambre gris, musc, patchouli, styrax, clou de girofle, des essences qui nous font rêver aujourd’hui. Rêves d’ailleurs et de lointains, senteurs et secrets du Levant. Aujourd’hui encore, c’est en Arabie, au sud d’Oman, à proximité de la frontière avec le Yémen, que la précieuse sève du Boswellia sacra est extraite. C’est le même geste que dans l’Antiquité, quand la résine aromatique valait de l’or. Il s’agit de l’oliban. Elle quittait sa terre d’origine par voie maritime ou...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires