DMLA humide : deux patients recouvrent la vue grâce aux cellules-souches

DMLA humide : deux patients recouvrent la vue grâce aux cellules-souches

Mélanie Maziere
| 21.03.2018
  • t c

Menée dans le cadre d'un essai clinique de phase I, la greffe d'un tissu rétinien créé à partir de cellules-souches embryonnaires a permis aux deux patients de cette étude atteints de DMLA de recouvrer la vue.

Publiés dans la revue « Nature Biotechnology », les résultats de l'étude sont éloquents. Les chercheurs du London Project for Cure Blindness ont en effet réussi à redonner la vue à deux patients malvoyants, une sexagénaire et un octogénaire atteints d'une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Raoult

À la Une Chloroquine : décryptage d'une controverse

Projetées sous les feux de l'actualité dans la recherche d'un traitement contre le Covid-19, chloroquine et hydroxychloroquine suscitent autant d'espoir que d'interrogations. Pour vous aider à y voir plus clair dans le brouillard d'informations qui circulent, nous répondons ici aux 5 questions que vous vous posez sans doute. 2

Partenaires