La médecine vétérinaire ouvre la voie

La médecine vétérinaire ouvre la voie

Mélanie Maziere
| 12.03.2018

Alors qu’une seule thérapie cellulaire est autorisée en Europe en médecine humaine, plusieurs traitements sont déjà proposés chez l’animal. En France, les thérapies biologiques pour les animaux ne sont pas soumises à la stricte réglementation du médicament.

En médecine vétérinaire, le développement et l’usage thérapeutique des cellules-souches ne connaissent aucune limite. Plusieurs sociétés de biotechnologie françaises se sont donc lancées dans ce créneau, telles Vetbiobank.

Créée en 2011, elle propose déjà cinq produits équins, tels Ombistem-Vet (doses de cellules-souches obtenues à partir de cordons ombilicaux de poulains) ou Marrostem (cellules-souches adultes autologues issues de la moelle osseuse). Le laboratoire a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
masque

Distribution de masques dans les pharmacies dès cet après-midi

Le ministère de la Santé appelle les pharmaciens à distribuer des masques - provenant des stocks de l’État - aux professionnels de santé et aux patients définis prioritaires par les autorités. Alors que trois nouveaux cas de... 4

  • À la UneÀ quel âge partirez-vous à la retraite ?

    Abonné
    Michel Anglade

    L'issue des débats sur la retraite qui se prolongent à l'Assemblée nationale reste encore incertaine pour les pharmaciens. La profession... Commenter

  • InhalateurGreen care

    Abonné
    inhalateur

    Non, la « santé durable » n'est pas une promesse de longévité ! Le concept naissant viserait plutôt à élaborer des soins de santé plus... Commenter

  • HumeurLes marathons imbéciles

    Abonné

    Je ne vois pas au nom de quelle tradition (c'est sans doute un héritage de Chirac) on oblige le président de la République à visiter le... Commenter

Partenaires