Dans une officine de la Nièvre - Lutte antitabac : Agnès Buzyn compte sur les pharmaciens

Dans une officine de la NièvreLutte antitabac : Agnès Buzyn compte sur les pharmaciens

Marie Bonte
| 05.03.2018

En visite à Nevers, la ministre de la Santé s’est rendue dans l’officine d’Alain Delgutte, président de la section A du Conseil de l'Ordre des pharmaciens, pour promouvoir le rôle de la profession dans la prévention du tabagisme et, de manière plus large, dans le parcours de soins.

  • Buzyn-Delgutte

Le jour de l’augmentation du prix du paquet de cigarettes avait une portée symbolique. Le 1er mars, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, en visite dans la Nièvre, a passé une heure dans l’officine d’Alain Delgutte, président de la section A du Conseil de l’Ordre des pharmaciens, et titulaire à Nevers.

Cette visite sur le terrain a été l’occasion pour la ministre de rappeler qu’elle ne pouvait pas compter uniquement sur la hausse du prix du tabac pour ramener sous le seuil des 20...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 2

Partenaires