La mauvaise surprise d'une pharmacienne retraitée - Un escroc subtilise les deux tiers de la transaction

La mauvaise surprise d'une pharmacienne retraitéeUn escroc subtilise les deux tiers de la transaction

Marie Bonte
| 22.02.2018

Bénéficiant de complicités à Dubaï, un escroc est parvenu à prélever 635 000 euros sur la cession du fonds d'une officine du Boulonnais.

Une affaire digne d’un roman policier, selon l’avocat de la défense. « Cette escroquerie n’est pas à la portée de tout le monde. Elle fait appel à haut niveau de technicité », affirme Me Mathieu Masse, du barreau de Lille.

Courant 2015, une pharmacienne, jusqu’alors installée à Boulogne-sur-Mer, vient de vendre son officine pour un million d’euros, lorsque son époux, consultant son relevé de compte bancaire, constate, le 15 juillet, que 635 000 euros ont été...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
interpro

À la une Grand débat : les pharmaciens donnent de la voix Abonné

Quelle place occupe la santé et ceux qui en sont responsables au cœur du grand débat national ? Pour le savoir, une enquête exceptionnelle a été menée par Odoxa pour le groupe GPS (Groupe profession santé). Ses résultats montrent les aspirations, les critiques mais aussi les pistes préconisées par les acteurs du secteur pour améliorer le fonctionnement du système de santé et répondre aux enjeux... Commenter

Partenaires