Tératogénicité - Les pictogrammes remis en cause

TératogénicitéLes pictogrammes remis en cause

Marie Bonte
| 19.02.2018

Un avis de l’Académie de médecine pointe du doigt l’imprécision des pictogrammes à l’intention des femmes enceintes. Et suggère de réduire l’avertissement aux seuls produits pour lesquels l'effet délétère avait été prouvé.

Trop flous, trop peu étayés scientifiquement et finalement anxiogènes pour les femmes enceintes. C’est en substance l’avis qu’a publié, à l’issue de sa séance du 6 février, l’Académie de médecine au sujet des pictogrammes de grossesse sur les boîtes de médicaments, en vigueur depuis quatre mois.

Dans leur quasi-unanimité, les académiciens dénoncent le flou qui entoure les textes car il n’est aucunement spécifié « si la notion de tératogénicité ou de fœtotoxicité...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
masque

Distribution de masques dans les pharmacies dès cet après-midi

Le ministère de la Santé appelle les pharmaciens à distribuer des masques - provenant des stocks de l’État - aux professionnels de santé et aux patients définis prioritaires par les autorités. Alors que trois nouveaux cas de... 4

  • À la UneÀ quel âge partirez-vous à la retraite ?

    Abonné
    Michel Anglade

    L'issue des débats sur la retraite qui se prolongent à l'Assemblée nationale reste encore incertaine pour les pharmaciens. La profession... Commenter

  • InhalateurGreen care

    Abonné
    inhalateur

    Non, la « santé durable » n'est pas une promesse de longévité ! Le concept naissant viserait plutôt à élaborer des soins de santé plus... Commenter

  • HumeurLes marathons imbéciles

    Abonné

    Je ne vois pas au nom de quelle tradition (c'est sans doute un héritage de Chirac) on oblige le président de la République à visiter le... Commenter

Partenaires