Grande-Bretagne : une clinique pour traiter le mésusage des médicaments achetés en ligne

Grande-Bretagne : une clinique pour traiter le mésusage des médicaments achetés en ligne

Marie Bonte
| 05.02.2018
  • Internet

Face à la recrudescence de la consommation d’antalgiques et d’anxiolytiques achetés sur l'Internet, le système de santé britannique vient d’ouvrir, à Londres, une clinique à l’intention des consommateurs internautes.

Parce que l’internaute n’est pas un consommateur de drogue comme un autre, la NHS (système de santé britannique) vient d’ouvrir, dans son district du Centre Nord-Ouest de Londres, une clinique pour accueillir les victimes de mésusage de médicaments achetés de manière...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
CATHERINE D Autre Professionnel Santé 07.02.2018 à 02h38

...et toujours l'argent public du contribuable crétin qui paie la facture des exactions des voraces prédateurs addicteurs...utiliser une pop c'est tellement fastoche avec l'aval de ses gentils GO diri Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 07.02.2018 à 15h18

Pire que ça , on met en place un système où seul le pognon compte ( notre monde compte moins ) et où on essaie de vous obliger à en trouver plein mais aussi à en dépenser plus encore , ça crée Lire la suite

Répondre
 
Pascal Pharmacien 06.02.2018 à 16h39

2 Questions
- Les autorités qui ont permis la vente de médicaments sur le net ne se sentent pas responsable de cet état de fait ?
- Ne serait t'il pas plus simple de tout simplement interdire la Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 06.02.2018 à 18h40

Jamais de la vie , malheureux ! Seriez-vous contre la liberté du peuple de faire n'importe quoi , contre l'inéluctable progrès sociétal souvent débile ? Faire des conneries et tenter trop tard de les Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires