Le monde aujourd'hui - La bataille constitutionnelle

Le monde aujourd'huiLa bataille constitutionnelle

Richard Liscia
| 29.01.2018

Le projet de réforme de la Constitution, qui devrait aboutir avant l'été, a déjà donné lieu à des échanges entre le président de la République et le président du Sénat, le LR Gérard Larcher. Celui-ci a émis « 40 propositions » qui ne coïncident pas toutes avec celles d'Emmanuel Macron. Un compromis est indispensable entre les deux présidents si M. Macron veut éviter un référendum.

  • La bataille constitutionnelle

Le chef de l'Etat souhaite réduire le nombre des élus, à l'Assemblée nationale et au Sénat. Il veut limiter le cumul des mandats dans le temps. Il entend introduire ce qu'il est convenu d'appeler « une dose de proportionnelle » dans le scrutin. Il réclame la limitation à vingt du nombre des membres du gouvernement, la suppression de la présence à vie au sein du Conseil constitutionnel des anciens présidents de la République, la suppression de la Cour de justice de la République et la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires