Fermeture du lundi - Dialogue de sourds à Castres

Fermeture du lundiDialogue de sourds à Castres

Patrice Jayat
| 29.01.2018

Réunis pour une conciliation par le Conseil de l’Ordre, les pharmaciens de Castres (Tarn) ne sont pas parvenus à un accord sur l’ouverture/fermeture des officines le lundi.

Même si toutes les parties se sont engagées à ne rien révéler des débats, la réunion de conciliation organisée par le Conseil de l’Ordre avec les pharmaciens castrais, a échoué.

On se souvient que, en décembre dernier, la Grande Pharmacie by Mediprix* a levé un tabou en ouvrant les lundis, dans une ville où la tradition locale était, depuis des lustres, à la fermeture du lundi. Du coup, les autres officines de la ville ont fait taire leurs divergences pour porter plainte, comme un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires