À la Une - Obligation vaccinale : que répondre à vos patients ?

À la UneObligation vaccinale : que répondre à vos patients ?

Charlotte Demarti
| 11.01.2018

Onze vaccins sont désormais obligatoires chez les enfants de moins de deux ans. Dans un contexte de forte défiance envers les vaccins, l’objectif est d’améliorer la couverture vaccinale insuffisante des Français et la réémergence de maladies infectieuses comme la rougeole. En pratique, les enfants qui ne rempliront pas cette obligation ne pourront pas aller en collectivité. Les vérifications débuteront le 1er juin.

  • 11 vaccins

Depuis le 1er janvier, onze vaccinations sont devenues obligatoires pour les enfants de moins de deux ans. Les 8 valences jusqu'alors seulement recommandées (coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, infections à Hæmophilus influenzae B, hépatite B, pneumocoque et méningocoque C) s’ajoutent aux trois valences obligatoires bien connues : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Il est ainsi prévu que ces vaccinations s’effectuent en 10 injections lors de 6...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires