Dépakine : Sanofi condamné à payer 3 millions d'euros d'indemnités

Dépakine : Sanofi condamné à payer 3 millions d'euros d'indemnités

Mélanie Maziere
| 12.12.2017
  • Dépakine

Pour la première fois, Sanofi a été condamné en appel à payer près de 3 millions d'euros à l'assurance-maladie et à la famille d'un enfant atteint de graves malformations dues à la prise de Dépakine de sa mère pendant la grossesse. Le groupe va se pourvoir en cassation.

C'est une première. Sanofi a été reconnu responsable du « syndrome malformatif général » avec « anomalies des membres supérieurs » de Camille, une jeune fille née le 24 novembre 2002...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires