Des ventes illégales d’opioïdes dépistées grâce à des tweets

Des ventes illégales d’opioïdes dépistées grâce à des tweets

Marie Bonte
| 28.11.2017
  • Vente en ligne

Une équipe de l’université de San Diego a prouvé qu’il est possible, grâce à une modélisation conçue spécialement, de pister les ventes illégales d’opioïdes à partir de simples tweets.

Pendant six mois, entre juin et novembre 2015, une équipe de chercheurs de l’université de Californie de San Diego a remonté la piste des ventes illégales d’antalgiques par des pharmacies en ligne et des forums grâce à l'observation des échanges sur le réseau social Twitter. Elle a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires