Un automate en amont pour mieux servir au comptoir - La PDA automatisée au service de l’observance des plus de 50 ans

Un automate en amont pour mieux servir au comptoirLa PDA automatisée au service de l’observance des plus de 50 ans

Hakim Remili
| 27.11.2017

La PDA pour les patients de ville connaît un certain essor et peut permettre aux pharmaciens de renforcer leur capacité à convaincre les patients d’être mieux observants. Il ne suffit cependant pas d’adapter les équipements pour le remplissage des piluliers, il faut également prévoir de quoi aider les patients au-delà de la remise desdits piluliers.

Les chemins qui mènent à l’observance sont multiples et parmi eux, il en est un qui a le vent en poupe, c’est celui de la PDA automatisée. Vraie tendance liée à une demande croissante de patients de plus en plus polymédiqués, hospitalisés à domicile ou non, la PDA au comptoir peut permettre d’aider à l’observance des plus de 50 ans. Il y a deux façons d’aborder cet enjeu, soit l’officine est déjà équipée de process de PDA automatisée à destination des EHPADs et cherche de nouvelles...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

  • À la UneHausse des ruptures de stock : quelles solutions ?

    Abonné
    Stock médicaments

    Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne... Commenter

  • TransgenreAllaitement paternel

    Abonné
    dessin

    C'est une histoire à la fois inédite, curieuse et belle. Une histoire médicale où le genre, la pharmacologie et l'amour jouent des rôles... Commenter

  • Rougeole  La France en alerte

    Abonné
    vaccination

    Après le décès d'une jeune femme à Poitiers (Vienne) des suites de la rougeole, les autorités sanitaires redoutent que l’épidémie s’étende... Commenter

Partenaires