À Maubeuge, des mesures décisives pour sauver la pharmacie mutualiste

À Maubeuge, des mesures décisives pour sauver la pharmacie mutualiste

Marie Bonte
| 17.11.2017
  • Mutualiste

Placée en procédure de sauvegarde en mai dernier, la pharmacie mutualiste de Maubeuge a dû procéder au licenciement de 25 personnes. Mais elle investit parallèlement dans de nouveaux services.

À moins d’un an de son 90e anniversaire, la pharmacie mutualiste de Maubeuge (UDEVE) connaît d’importantes mutations destinées à garantir sa pérennité (voir notre article « abonné »). La procédure de sauvegarde prononcée le 15 mai dernier a en effet entraîné la suppression...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
PHILIPPE C Pharmacien 20.11.2017 à 09h21

On s'en tape des Pharmacies mutualistes, quelles crèvent !!

Répondre
 
DOMINIQUE S Pharmacien 18.11.2017 à 14h17

les pharmacies mutualistes n'ont plus de raison d'être, dès lors que toutes les pharmacies pratiquent le tiers payant et acceptent les mutuelles.

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 18.11.2017 à 10h11

Passer commande en scannant , pas besoin d'appli une adresse mail suffit si on surveille bien ou avec un coup de fil pour avertir . Livrer quelques clients pas loin à pied , tout le monde ou presque Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 17.11.2017 à 18h25

Si avec 46 salariés on ne peut assumer PDA + livraisons (les 2 grands "vecteurs d'avenir"de notre profession...) comment fait-on quand on en a que 2 par exemple ???

Répondre
 
Pascal Pharmacien 18.11.2017 à 14h47

Tout à fait d'accord avec votre commentaire qui démontre aussi que PDA et livraisons ne sont les secteurs d'avenir de notre profession... sauf si nous ne sommes plus que 10 000

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires