Toxicologie - Du venin au petit-déjeuner

ToxicologieDu venin au petit-déjeuner

Didier Doukhan
| 16.11.2017
  • steve

A-t-il été inspiré par Mithridate* ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Steve Ludwin, un Britannique de 51 ans, a choisi de s'injecter régulièrement de petites quantités de venin de serpent… et ce depuis déjà 30 ans. Résultat ? « Ça a l'air dingue mais en fait ça a potentiellement des effets positifs sur la santé », déclare-t-il à l'AFP. Effet anti-âge, stimulation de l'immunité, plus un rhume depuis 15 ans… La liste des bienfaits de cette mithridatisation réinventée ferait...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
LEEM

Les entreprises du médicament veulent renouer avec les pharmaciens

Le LEEM, organisation professionnelle des entreprises du médicament, s'est fixé l'objectif de revaloriser ses relations de travail avec les professionnels de santé, au premier rang desquels il cite les pharmaciens. Parmi les... Commenter

Partenaires