Toxicologie - Du venin au petit-déjeuner

ToxicologieDu venin au petit-déjeuner

Didier Doukhan
| 16.11.2017
  • steve

A-t-il été inspiré par Mithridate* ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Steve Ludwin, un Britannique de 51 ans, a choisi de s'injecter régulièrement de petites quantités de venin de serpent… et ce depuis déjà 30 ans. Résultat ? « Ça a l'air dingue mais en fait ça a potentiellement des effets positifs sur la santé », déclare-t-il à l'AFP. Effet anti-âge, stimulation de l'immunité, plus un rhume depuis 15 ans… La liste des bienfaits de cette mithridatisation réinventée ferait...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires